Michel Tabachnik : une fin de saison sous le signe de Richard Strauss

Office Tabachnik 19 juin 2014 Commentaires fermés
tabachnik-dornbirn-strauss

Michel Tabachnik signe un CD lors du concert à Dornbirn.

A la tête de son Brussels Philharmonic, Michel Tabachnik a terminé la saison 2013-2014 sous le signe de Richard Strauss. En tournée à Fribourg (Suisse), Dornbirn et  au Festival Strauss à Garmisch-Partenkirchen, voici un petit florilège des critiques recueillies par le chef suisse et son orchestre :

Sous la direction de Michel Tabachnik, le Brussels Philharmonic rencontre un public en pleine jubilation.

À propos de Tod und Verklärung : Michel Tabachnik donne de cette œuvre impressionniste et dont l’origine de la forme, la  sonate libre, se trouve du côté  de chez Liszt et Wagner une interprétation qui fait justice à la clarté de sa construction et de son propos. Tout en en explorant les profondeurs, Tabachnik sait toujours donner assez d’air et de temps afin que l’âme puisse reprendre son souffle. Une subtile indication de la main gauche suffit à approfondir les cuivres ; d’une manière générale l’orchestre, parfaitement synchrone, répond à la moindre indication de son chef. On perçoit la grande confiance qui règne entre l’un et l’autre.

À propos de Also sprach Zarathustra : entre tumulte extatique et béatitude de la valse, les Bruxellois terminent en une magnifique apothéose sonore. (Garmisch-Partenkirchner Tagblatt, 17 juin 2014)

Un invité fulgurant

À propos d’Also sprach Zarathustra : Beauté sonore et  richesse des couleurs, mais aussi la douceur des mélodies et les nombreux solos propulsent l’oeuvre jusqu’à sa pleine jouissance. (Neue Voralberger Tageszeitung, 17 juin 2014)

Michel Tabachnik à Dorbirn : un final triomphant

Les 90 musiciens (du Brussels Philharmonic) sont dans d’excellentes mains, celles de leur chef titulaire depuis 2008, Michel Tabachnik, un souverain « vétéran » qui dirige souvent par coeur, mais sans oublier vifs accents et idées créatives. De la suite Iberia de Debussy il fait ainsi surgir les images de la Méditerranée d’été dans toutes leurs couleurs orchestrales impressionnistes.

À propos de Ainsi parlait Zarathoustra : Ici les effets sanctifient les moyens : la peinture du son, soulignées par les subtils accents du Konzertmeister, crée la véritable fascination de la soirée et peut-être bien de toute la saison. (17 juin 2014, Vorarlberger Nachrichten)

Tabachnik et Strauss à Fribourg

A propos de Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss : Les passages crépusculaires, les mesures dubitatives et les tutti massifs s’alternent, portés par un souffle épique. En point d’orgue, le maestro, ému de retrouver « son » public romand, répond aux rappels en concluant la soirée sur la nostalgie enivrantes de la « Danse hongroise N°17″ de Brahms. (La Liberté, 16 juin 2014)

 

Comments are closed.

This is an archived version of the website.

Sponsor Links:
Luxury Travel| Six Senses Travel| Six Senses Zighy Bay| Vietnam Travel| Morocco Travel| Park Hyatt | Peninsula| Automatic Label Applicator| 度身訂造 旅遊| 峴港 旅遊| 芽莊 旅遊| 北海道旅遊| 越南旅遊| 杜拜旅遊| 摩洛哥旅遊| 六善| Spread | Email Marketing 電郵推廣 | tomtop | andoer | LEMFO | anet a8 | Roborock S50| xiaomi m365 | MXQ PRO | Bugs 5W | isteady pro | hubsan h501s x4 | Anet A6 | dobby drone