Un rapport à la fois cosmique et charnel à la musique

Office Tabachnik 15 mai 2013 0

Dans le Télérama sorti le 15 mai 2013, Sébastien Porte revient sur l’interprétation de l’Oiseau de feu de Stravinsky que Michel Tabachnik, à la tête du Brussels Philharmonic, a donné le 13 avril dernier à la Cité de la musique.

Il salue un Oiseau de feu « incandescent dans ses déchaînement rythmiques » qui traduit le « rapport à la fois cosmique et charnel » qui anime le chef suisse lorsqu’il dirige. Comme le titre de l’article l’affirme, « la musique est une expérience physique » à même de créer une sorte de symbiose entre l’intelligence du corps et de l’esprit qui « révèle l’émotion et le souffle qui se cachent dans les partitions ».

Michel Tabachnik et Pierre Boulez à Baden-Baden en décembre 2012[/caption]

Lors de l’entretien accordé à Sébastien Porte,  Michel Tabachnik souligne d’ailleurs avoir appris de « Boulez qu’on doit pouvoir restituer une partition avec une telle perfection que l’émotion contenue dans le texte musical surgisse d’elle-même. »

En bref et avant le concert de demain à la Cité de la musique (Berio et Malher) un très bel article à découvrir dans le Télérama paru ce mercredi 15 mai.

This is an archived version of the website.

Sponsor Links:
Luxury Travel| Six Senses Travel| Six Senses Zighy Bay| Vietnam Travel| Morocco Travel| Park Hyatt | Peninsula| Automatic Label Applicator| 度身訂造 旅遊| 峴港 旅遊| 芽莊 旅遊| 北海道旅遊| 越南旅遊| 杜拜旅遊| 摩洛哥旅遊| 六善| Spread | Email Marketing 電郵推廣 | tomtop | andoer | LEMFO | anet a8 | Roborock S50| xiaomi m365 | MXQ PRO | Bugs 5W | isteady pro | hubsan h501s x4 | Anet A6 | dobby drone